Contributions à l’archéologie de l’âge du Bronze dans les espaces atlantiques et Manche Mer du Nord

Viennent de paraître :

Contributions à l’archéologie de l’âge du Bronze dans les espaces atlantiques et Manche Mer du Nord

Volume 1 Actes de la table ronde de Rouen (2005), 360 p. (sommaire)

Volume 2 Actes des séminaires archéologiques de l’ouest (2008, 2009 et 2010), 238 p. (sommaire)

Sous la direction de Sylvie Boulud-Gazo et Muriel Mélin

Suppléments n° 3 et n° 4 au Bulletin de l’APRAB – 2018

ISSN 2257-1248

 

En vente à la Librairie Archéologique (volume 1 et volume 2)

 

À l’ouest, rien de nouveau ?

Bien au contraire ! Les deux dernières décennies ont vu augmenter considérablement la quantité de données archéologiques pour les périodes de l’âge du Bronze et du Premier âge du Fer dans les espaces atlantiques et Manche-Mer du Nord. Les découvertes, principalement générées par le développement de l’archéologie préventive, mais également par des fouilles programmées et des programmes scientifiques collectifs, ont permis de renouveler nos connaissances et nos approches sur ces périodes. Elles ont également eu pour heureuse conséquence de dynamiser la recherche en mettant en évidence de nouvelles problématiques, en repositionnant l’humain dans un milieu qu’il contribue largement à modifier et en renouvelant les approches méthodologiques dans les domaines les plus anciennement étudiés. Les thématiques abordées au fil des articles de cet ouvrage contribuent, chacun par des apports spécifiques, à enrichir les réflexions et les débats actuels sur l’organisation des sociétés et des territoires au cours de l’âge du Bronze et du Premier âge du Fer. Parmi les contributions rassemblées dans ce volume, nombre de sites sont appelés à devenir d’incontournables références, parce qu’ils ont profondément modifié notre perception et notre regard sur les sociétés humaines de la Protohistoire européenne.

No news from the West?

Quite the opposite! Archaeological data for the Bronze and Early Iron Ages in the Atlantic and Manche-Mer du Nord areas has significantly increased within the last two decades. These discoveries are from developer-led archaeology, programmed excavations and collective research projects. These have enhanced our knowledge of and our approach to these periods. This has galvanised research by highlighting new issues focusing on people and their changing environment and by renewing traditional areas of research. The subjects tackled in this collection of papers contribute to enhancing ongoing debate about the organisation of communities and territories during the Bronze Age and Early Iron Age. Amongst these contributions, many of the sites have become important reference points having profoundly changed our perception of society in European Protohistory.

Habitations et habitat du Néolithique à l’âge du Bronze en France et ses marges

Vient de paraître :

Habitations et habitat du Néolithique à l’âge du Bronze en France et ses marges

Actes des secondes rencontres Nord/Sud de Préhistoire récente

Dijon 19-21 novembre 2015

Archives d’Écologie Préhistorique

Toulouse 2018

Sous la direction de Olivier LEMERCIER, Ingrid SÉNÉPART, Marie BESSE, Claude MORDANT

Rencontres Méridionales de Préhistoire Récente

Internéo

Association pour la Promotion des Recherches sur l’Âge du Bronze

En vente sur le site des Archives d’Ecologie Préhistoriques

Table des matières

La volonté de poursuivre les échanges amorcés à Marseille lors des premières Rencontres Nord-Sud de Préhistoire récente a été concrétisée par le projet d’une seconde manifestation dont le thème « Habitations et habitats du Néolithique à l’âge du Bronze en France et ses marges » a tout de suite fait consensus. Ces secondes rencontres se sont tenues à Dijon du 19 au 21 novembre 2015 sous le patronage de la Société préhistorique française. Par ailleurs, l’APRAB « l’Association pour la Promotion des Recherches sur l’âge du Bronze », qui couvre l’ensemble du territoire national, s’est jointe à ce nouveau projet, permettant ainsi, avec les RMPR et InterNéo, d’ouvrir à la manifestation tout le champ chronologique et géographique du Néolithique ancien au Bronze final de la France et ses marges.

Lors du colloque, quatre thèmes figuraient au programme. Le thème 1 était articulé autour des « architectures comparées » et devait permettre de présenter le renouvellement des connaissances sur l’hétérogénéité de l’habitat en fonction des zones géographiques. Le thème 2, intitulé « Habitats fugaces, traces, fréquentations » proposait d’explorer un type d’habitat dont les plans ne sont pas lisibles à partir de trous de poteaux et les traces d’occupations temporaires. Le thème 3 élargissait le champ en prenant en compte « l’espace habité et ses corolaires ». Enfin, le thème 4 proposait une réflexion autour des notions d’ « habitats groupés / habitat dispersés ».

Au final, ce sont 55 articles, regroupés par ordre chronologique et diachronique, qui rendent compte de la richesse, de la pérennité, des ruptures, des recompositions, de la continuité des modes de résidence néolithiques et protohistoriques. Il en résulte un bilan général transculturel sur l’habitat néolithique et de l’âge du Bronze en France dans son contexte européen, appuyé par la multiplication des découvertes de plans d’habitations et de structures domestiques, notamment ces dernières années, à l’occasion d’opérations d’archéologie préventive. Cet état de l’art renouvelle fondamentalement notre vision.

Un corpus de plans interactif de 177 sites accompagne et complète l’ouvrage. L’ensemble constitue certainement pour un temps encore l’un des ouvrages les plus complets sur l’habitat de ses périodes.

We accomplished our goal to continue the discussions that we started in Marseille during the first Rencontres Nord-Sud de Préhistoire récente with a second meeting whose topic “Dwellings and settlements from the Neolithic to the Bronze Age in France and its margins” was immediately agreed upon. This meeting was held in Dijon from November 19 to 21 under the patronage of the Société Préhistorique Française. We were also joined by the APRAB “Association pour la Promotion des Recherches sur l’âge du Bronze”, which covers all of France, thus permitting, with the RMPRs and InterNéo, to open the event to all chronological and geographic fields from the Early Neolithic to the Final Bronze Age in France and its margins.

Four topics were addressed during this colloquium. Topic 1 addressed “comparative architectures” and was intended to enable presentations of new information concerning the heterogeneity of settlements in different geographic zones. The aim of Topic 2, entitled “Transient settlements, remains, uses” was to explore a type of settlement whose plans are not readable based on postholes and the remains of temporary occupations. Topic 3 broadened the field of discussion by considering “the living space and its corollaries”. Finally, Topic 4 focused on the notions of “grouped settlements/dispersed settlements”.

A total of 55 articles, organized in chronological and diachronic order, thus considered the richness, longevity, breaks, recompositions, and continuity of Neolithic and Protohistoric residence types. They resulted in a general, transcultural synthesis of Neolithic and Bronze Age settlements in the European context, enriched by the multitude of discoveries of settlement and domestic structure plans, especially in recent years, made during preventive archaeology operations. This new synthesis fundamentally renews our knowledge in this domain.

A corpus of 177 interactive site plans completes this monography. Together they constitute, probably for years to come, one of the most complete publications on the settlements of this period.ient de paraître

Journée annuelle d’actualités de l’APRAB 2019 : appel à communications

Journée annuelle d’actualités de l’APRAB

 samedi 2 mars 2019

 Saint-Germain-en-Laye, Musée d’Archéologie Nationale, auditorium

L’APRAB organise en partenariat avec le Musée d’Archéologie Nationale de Saint-Germain-en-Laye sa journée annuelle d’actualités et son assemblée générale le samedi 2 mars 2019, à partir de 9h, à l’auditorium du musée (l’entrée du MAN se trouve devant le terminus de la ligne A du RER). L’accès à l’auditorium est libre et gratuit (il faut juste annoncer à l’entrée du musée que l’on vient assister à la journée de l’APRAB). A la différence des années précédentes, cette journée ne sera pas précédée d’une autre manifestation car nous organiserons, peu après, le colloque des 20 ans de l’APRAB (19-22 juin 2019 à Bayeux).

La journée annuelle de l’APRAB est destinée à rendre compte de l’actualité de  l’archéologie de l’âge du Bronze de l’année écoulée, en France et dans les pays voisins. Les résultats des fouilles  préventives et programmées ainsi que les travaux universitaires soutenus sont  présentés sous forme de communications courtes (10 minutes), en français ou en anglais, suivies d’un très bref temps de discussion. Les membres de l’association à jour de cotisation peuvent retirer leur bulletin annuel (une centaine de pages) et participer à l’assemblée générale de l’association qui est réunie en fin d’après-midi. Les textes correspondant aux communications seront publiés dans le bulletin 2020 qui  sera disponible pour la journée d’actualités suivante (c’est-à-dire le premier samedi du mois de mars). Ce bulletin est ouvert à d’autres informations, notamment à une chronique consacrée à des découvertes ponctuelles et demeurées inconnues : « Glanes de l’âge du Bronze ».

Vous pouvez envoyer vos propositions de communication à Pierre-Yves Milcent, organisateur de la journée pour le compte de l’APRAB, à l’adresse suivante : milcent[at]univ-tlse2.fr .

Veuillez stipuler dans votre message le nom des intervenants, le titre de la communication, éventuellement une préférence quant à l’horaire de passage, et quelques lignes de résumé. Le programme sera établi en fonction de l’ordre d’arrivée des propositions et, aussi, de leur intérêt présumé. Les communications sur les régions jusqu’ici peu représentées dans les journées d’actualités précédentes seront aussi favorisées. Les auteurs des communications doivent s’engager à rendre un court article dans les délais les plus brefs après leur intervention afin d’alimenter le bulletin de l’association.

Pour les « Glanes de l’âge du Bronze », veuillez envoyer également vos courts articles à Pierre-Yves Milcent : milcent[at]univ-tlse2.fr. Respectez scrupuleusement les normes éditoriales du bulletin : http://aprab.org/bulletins/normes_auteurs.pdf. Si ces articles parviennent d’ici le 31 décembre 2018, ils pourront être publiés dans le bulletin qui sera distribué le 2 mars 2019.

Télécharger l’appel à communications

APRAB Annual meeting

Saturday March 2nd 2019

Saint-Germain-en-Laye, Musée d’Archéologie Nationale, auditorium

The APRAB will be holding its annual meeting and general assembly in partnership with the Musée d’Archéologie Nationale in Saint-Germain-en-Laye at the Museum’s auditorium on Saturday March 2nd 2019 from 9am (the museum entrance is next to the RER line A). Access to the meeting is free (by announcing your participation at the APRAB meeting at the museum entrance). This year however, the usual study day on the Friday before the annual meeting will not be held, as the APRAB will be organising its 20th anniversary conference in June (19-22 June 2019 in Bayeux).

The aim of the APRAB annual meeting is to communicate recent and important discoveries and research pertaining to the Bronze Age in France and its neighbouring countries. This includes the results of preventive and programmed excavations as well as research carried out at Master or PhD level. Papers are 10 minutes long, in french or english, and are followed by a short time for discussion. The APRAB members up to date with their membership fees will receive the annual bulletin and will be invited to attend the general meeting that is held at the end of the day. The papers presented during the annual meeting are published in the 2020 bulletin which will be available the following meeting (the annual meeting is always held on the first Saturday in March). The bulletin also publishes other information, in particular including a column « Bronze Age gleans » dedicated to one-off or unknown discoveries.

Paper proposals can be sent to Pierre-Yves Milcent, organiser of the APRAB meeting at the following address: milcent@univ-tlse2.fr

Please make sure to include the names of all the co-authors, the title of the paper, a short abstract and eventually a preferred time for you paper. The program will be defined in function of the arrival order of the proposals as well as their importance. Papers relating to geographical areas that are more rarely covered will also be given priority. Authors are asked to commit to writing a short paper after the meeting to be published in the APRAB bulletin of the following year.

For the section « Glanes de l’âge du Bronze », please send you short papers to Pierre-Yves Milcent : milcent@univ-tlse2.fr. We ask you to follow the editorial guidelines of the bulletin to the letter: http://aprab.org/bulletins/normes_auteurs.pdf. If the papers are received by December 31st 2018, they will be published in the March 2019 bulletin.

Vèmes Rencontres Doctorales de l’École Européenne de Protohistoire de Bibracte

Appel à communication (version pdf, français ou anglais)

Les cinquièmes Rencontres Doctorales de l’École Européenne de Protohistoire de Bibracte (EEPB) se tiendront du 11 au 13 mars 2019 au Centre archéologique européen de Bibracte (Bourgogne, France). Ces Rencontres ont pour ambition de rassembler doctorants et post-doctorants travaillant sur l’âge du Bronze et l’âge du Fer à travers l’Europe, autour de problématiques communes. Pour cette nouvelle édition, les participants sont invités à venir présenter leurs recherches autour du thème suivant :

Transmission durant la Protohistoire

Les interventions peuvent se faire sous la forme d’exposés oraux (max. 20 minutes) ou de posters. La sélection des interventions retenues sera effectuée par le Comité d’Organisation et le Comité Scientifique de l’EEPB.

Les propositions sont à transmettre avant le 30 octobre 2018.

Les transmissions d’objets, d’informations, d’idées et de gestes sont au cœur même des relations humaines et sociales. Bien que les transmissions d’objets matériels soient les seules perceptibles parmi les vestiges archéologiques, elles sont également les témoins indirects de phénomènes immatériels. Nous proposons d’aborder les différents aspects associés à la transmission au sein des sociétés protohistoriques au travers des trois thématiques principales suivantes :

  • Les transmissions d’objets matériels sont probablement les mieux connues par le registre archéologique. La distinction entre objets de production locale et objets allochtones est au cœur des paradigmes de culture matérielle, de réseaux de communication et de modèles d’échanges. D’un autre côté, lorsqu’ils sont étudiés de façon diachronique, les objets matériels peuvent révéler l’existence de transmissions intergénérationnelles, témoignant de structures et pratiques sociales complexes au sein des communautés.
  • Les transmissions techniques et technologiques ont des conséquences qui peuvent être directement documentées par les vestiges archéologiques. Certaines technologies et techniques de production, de mises en forme ou de décorations des objets, ainsi que leur variabilité typologique sont généralement associées à des groupes humains particuliers. Leurs évolutions et leurs changements tendent alors à révéler l’existence de différents phénomènes de transmissions, à l’intérieur comme à l’extérieur de la communauté. Les contributions traitant de l’analyse technique et technologique des objets, et de leurs différentes étapes de production dans le cadre de la transmission du savoir-faire artisanal à travers l’espace et le temps sont les bienvenues.
  • Les transmissions symboliques sont au cœur de la création des identités et de la mise en place des groupes sociaux. Elles façonnent la manière dont les individus se placent dans les sociétés et représentent une force cohésive entre chacun d’entre eux. Même si ces transmissions relèvent essentiellement du registre de l’immatériel (langue, récits oraux, gestes, sons…), des indices de leur existence peuvent encore être relevés dans le registre matériel. Des pratiques répétées telles que le développement d’habitats aux caractéristiques comparables et de pratiques funéraires homogènes peuvent indiquer l’existence d’une base sociale et spirituelle commune entre les communautés. La persistance, ou au contraire, la discontinuité de telles pratiques à travers le temps peut également contribuer à la compréhension de marqueurs symboliques et de leur transmission de générations en générations et de groupes en groupes.

Par le biais de ces thématiques, nous souhaitons offrir un champ réflexif aux jeunes chercheurs européens sur les différentes façons dont la notion de transmission peut être perçue à travers le registre archéologique, transmission des objets aussi bien que des idées, des savoirs, des gestes ou des pratiques. Les propositions de communication et de posters devront s’inscrire dans au moins l’un de ces axes thématiques.

Le comité d’organisation :

  • Alexandre Bertaud, Docteur, Université Bordeaux Montaigne, Ausonius (UMR 5607) / Université de Bordeaux, PACEA (UMR 5199)
  • Thibaud Poigt, Doctorant, Université Bordeaux Montaigne, Ausonius (UMR 5607) / Université Toulouse Jean Jaurès, Traces (UMR 5608)
  • Marta Rakvin, Doctorante, Université de Zagreb, Faculté d’Humanités et Sciences Sociales, Département d’Archéologie
  • Marine Rodé, Doctorante, Université de Strasbourg, ArcHiMèdE (UMR 7044)

Le comité scientifique :

  • Anne-Marie Adam, Professeure émérite, Université de Strasbourg, ArcHiMèdE (UMR 7044)
  • Philippe Barral, Professeur, Université de Franche-Comté, Chrono-Environnement (UMR 6249)
  • Loup Bernard, Maître de conférences, Université de Strasbourg, ArcHiMèdE (UMR 7044)
  • Stephan Fichtl, Professeur, Université de Strasbourg, ArcHiMèdE (UMR 7044)
  • Alexis Gorgues, Maître de conférences, Université Bordeaux Montaigne, Ausonius (UMR 5607)
  • Vincent Guichard, Directeur général de Bibracte
  • Pierre-Yves Milcent, Maître de conférence, Université Toulouse Jean-Jaurès, Traces (UMR 5608)
  • Claude Mordant, Professeur émérite, Université de Bourgogne, ArTeHiS (UMR 6298)
  • Hrvoje Potrebica, Professeur, Université de Zagreb, Faculté d’Humanités et Sciences Sociales, Département d’Archéologie

Postdoctorat sur les instruments de pesée et de mesure à l’âge du Bronze

Dans le cadre du projet ERC WEIGHT AND VALUE, l’université de Göttingen propose un contrat postdoctoral sur les instruments de pesée et de mesure à l’âge du Bronze.

Les dossier de candidatures doivent être envoyés par email avant le 15 septembre 2018 à Bianca Gürntke : ufg[at]gwdg.de.

Les informations sur cette offre (en anglais et allemand) sont consultables à cette adresse : http://www.uni-goettingen.de/de/305402.html?cid=13796

The Archaeometallurgical Perspective of Bronze Age Scandinavia: call for posters

International workshop on recent archaeometallurgical research

The Archaeometallurgical Perspective of Bronze Age Scandinavia

Arranged by the Materials, Culture and Heritage Research Program – Department of Archaeology and Heritage Studies

School of Culture and Society, Aarhus University

25-26 September 2018

Moesgaard Museum, Auditorium 1
10.00 – 17.00
http://events.au.dk/ArchaeometallurgicalPerspective2018

Call for posters (pdf version)

This international workshop, financed by the Independent Research Fund Sapere Aude programme, shall unite the research done around Scandinavian metal and metal trade and aims to present a united picture for the trajectory of the metal trade over the course of the entire Bronze Age. Nine confirmed speakers will represent the state‐of‐the‐art research of archaeometallurgical investigations within and about Scandinavia.
During a reception, Tuesday afternoon, a poster presentation of projects working on archaeometallurgical topics with material from Scandinavia or with a Scandinavian relation shall be held. All interested scholars are asked to submit an abstract with a poster idea/ project description no later than 10th of September to:
Heide Wrobel Nørgaard farkhw@cas.au.dk

Poster size/style: Posters should not extend 120 x 150 cm (DIN A1) and shall display clearly the title plus author and affiliations. The normal text size is around 16‐20 point and shall be supported by pictures. Handouts are desired.

Bronze 2019 : 20 ans de recherches !


Colloque international anniversaire de l’APRAB

19-22 juin 2019, Bayeux

https://bronze2019.sciencesconf.org/

(english below)

Appel à communication en pdf

On n’a pas tous les jours vingt ans ! Depuis sa création en 1999, l’Association pour la Promotion des Recherches sur l’Âge du Bronze (APRAB) s’emploie à structurer les activités et à réunir les chercheurs travaillant sur cette période, en France comme en Europe occidentale. Un colloque anniversaire qui se déroulera du 19 au 22 juin  2019 sera l’occasion de revenir à Bayeux, lieu de sa création, et de proposer une rétrospective des actions de l’association, mais également de porter un regard sur l’évolution qu’a connue la discipline durant cet intervalle. Comment se sont renouvelées les méthodes et les pratiques ? Quelle perception avons-nous aujourd’hui de l’âge du Bronze et quels problématiques et enjeux doivent être envisagés pour demain ?

Ces questionnements seront déclinés en plusieurs sessions thématiques couvrant l’ensemble des domaines de recherches emblématiques de la période. Les communications de synthèse s’attachant à dresser un bilan des évolutions perçues ces vingt dernières années seront privilégiées (20 minutes de présentation). Des contributions plus spécifiques (par exemple sur un site de référence ou une thématique précise) sont également attendues sous la forme de posters qui feront l’objet de courtes présentations orales (5 diapositives en 5 minutes).

Si vous souhaitez présenter une communication ou un poster à ce colloque, merci d’envoyer une proposition comprenant un résumé d’une page maximum, en français ou en anglais, ainsi qu’une image à cyril.marcigny[at]inrap.fr avant le 15 décembre 2018.

Plus d’informations sur : https://bronze2019.sciencesconf.org/


Call for paper (pdf)

You’re not 20 every day!  Since its creation in 1999, the Association for the Promotion of Research on the Bronze Age (APRAB) has worked to co-ordinate activity and to bring together researchers working on this period in France and the rest of western Europe.  An anniversary conference to be held from 19 to 22 June 2019 will provide an opportunity to return to Bayeux, where APRAB was founded, and to review the activities of the Association, but also to take a look at the evolution of the discipline over this time.  How have its methods and practices been developed?  What perception do we have of the Bronze Age today, and what problems and issues should we foresee tomorrow?

These issues will be addressed in several thematic sessions covering aspects of research relevant to the period.  Preference will be given to synthetic presentations that take stock of developments over the past twenty years (20 minutes per presentation).  More specific contributions (for example, on an   important site or a particular theme) are also invited in the form of posters, which will be the subject of short oral presentations (5 slides in 5 minutes).

If you wish to present a paper or a poster at this conference, please send a proposal including a summary of one page maximum, in French or in English, as well as an image, to cyril.marcigny[at]inrap.fr before 15 December 2018.

More informations https://bronze2019.sciencesconf.org/

Bronzorama – Regard sur l’âge du Bronze

Le musée archéologique départemental de Jublains prépare pour septembre prochain une exposition temporaire consacrée à l’âge du Bronze dans l’ouest de la France. C’est bien l’entrée dans les collections du musée en novembre dernier du « dépôt de Bais », ensemble de 14 haches et 6 bracelets datés d’environ 1500 av. J.-C., qui a conduit à proposer une exposition mettant en lumière cette époque encore largement méconnue du public et peu représentée au musée jusqu’à présent.

L’exposition, intitulée « Bronzorama – Regard sur l’âge du Bronze », s’attache à mettre en valeur les données archéologiques et les enjeux de la recherche sur cette période pour une aire géographique correspondant à un « grand Ouest » : Pays-de-la-Loire, Bretagne, Normandie. Le propos est développé en 5 sections traitant de l’organisation de l’espace et des formes de l’habitat, de la vie quotidienne (cuisine, alimentation), des pratiques funéraires, du fameux phénomène des dépôts et enfin de l’artisanat (celui de la métallurgie du bronze en particulier). Un comité scientifique auquel participent un archéologue de l’Inrap (Cyril Marcigny), une maître de conférences de l’Université de Nantes (Sylvie Boulud-Gazo) et deux autres chercheuses du laboratoire de recherches UMR 6566 CReAAH, Centre de Recherche en Archéologie, Archéosciences, Histoire (Muriel Mélin et Marilou Nordez) nous accompagne dans ce projet d’exposition.

Une centaine d’objets ou lots d’objets sont prêtés pour l’occasion par des musées tels que le Musée de Normandie (Caen), le musée Dobrée (Nantes), le musée des Antiquités de Rouen métropole, le musée départemental breton (Quimper), le Carré Plantagenêt au Mans, l’Écomusée du Perche, le musée de préhistoire finistérienne (Penmarc’h), le musée d’art, d’histoire et d’archéologie d’Évreux. L’Inrap et les services régionaux d’archéologie de Bretagne et de Normandie prêtent également des objets issus des fouilles de ces territoires. L’exposition présentera ainsi non seulement de nombreux objets en bronze (pièces d’armement, outils, autres dépôts à comparer avec celui de Bais, un très beau casque en tôle de bronze) mais aussi des pièces de vaisselle en terre cuite, de petits objets en pierre, des parures en coquillage, etc.

L’exposition ouvrira au public le 15 septembre 2018, lors des Journées européennes du patrimoine, et s’achèvera le 22 avril 2019 (à la fin des congés scolaires de printemps).

En contrepoint de cette exposition d’archéologie, le Kiosque (Mayenne) a été invité à proposer, du 13 octobre 2018  au 22 avril 2019, une exposition d’œuvres contemporaines installées dans le parcours permanent, à l’intérieur des vitrines. Les artistes ayant répondu présents sont par exemple Vincent Mauger, Laurent Tixador, Barry Flanagan, etc. dont les œuvres sont en cours de sélection. Elles seront empruntées au FRAC Pays de La Loire et Bretagne ou directement aux artistes sollicités par le Kiosque. Lors du weekend de la Fête de la Science (13 et 14 octobre), pour marquer le lancement de ce volet contemporain de l’exposition, nous organisons avec le Kiosque un événement autour de la coulée du bronze, faisant appel à plusieurs artistes designers qui feront parvenir au musée le moule « original » de l’œuvre à réaliser. Un groupe d’élèves de l’école des Beaux-Arts du Mans est également susceptible de participer à la manifestation, dans le cadre de leur enseignement sur le moulage. Le public venu à Jublains découvrira à la sortie de la cuisson, l’objet en bronze imaginé par les designers.

Webzine de l’Inrap : l’âge du Bronze

A voir, un dossier sur l’âge du Bronze sur le webzine de l’Inrap !

Après la Préhistoire, qui comprend la Paléolithique, le Mésolithique et le Néolithique, l’âge du Bronze est la première période de la « Protohistoire », appelée aussi « âges des Métaux ». Marqué par d’importantes avancées, tant technologiques que sociales, l’âge du Bronze constitue une étape importante de l’évolution des sociétés européennes. Elle se caractérise par l’usage de la métallurgie du bronze, alliage principalement composé de cuivre et d’étain.

https://www.inrap.fr/periodes/age-du-bronze