La Nécropole Bronze Ancien de Gerzat, Chantemerle (Puy-de-Dôme)

Vient de paraître

DARA 45 – La Nécropole Bronze Ancien de Gerzat, Chantemerle (Puy-de-Dôme)

Sous la direction de Renaud Lisfranc et Joël Vital
ALPARA – Maison de l’Orient et de la Méditerranée
2017
392 p.
ISBN : 978-2-9161125-12-1

Résumé

Au lieu-dit « Chantemerle », sur la commune de Gerzat (Puy-de-Dôme), un ensemble funéraire composé de six enclos circulaires, d’un enclos ovale et de 72 tombes contenant les restes de 83 individus a été fouillé préventivement durant le printemps et l’été 2001. Il couvre une surface d’environ 6 000 m2. Les perspectives d’étude sont très favorables dans la mesure où l’on peut estimer que la fouille a touché la majeure partie de la nécropole au vu de la densité et de la répartition des tombes.

L’aménagement des 72 tombes varie du simple contenant à parois rigides (coffres) à des constructions complexes comportant à la fois un dallage aménagé sur le fond de la fosse, un contenant à parois rigides (coffre), un blocage massif (calage du coffre) et un système de signalisation de surface composé d’un ou plusieurs blocs de basalte.

L’élément structurant de cet ensemble semble résider dans la position et l’orientation des individus inhumés qui reposent, le plus souvent, la tête tournée vers le sud. Au-delà de ce constat, le choix du mode d’inhumation (fosse aménagée, contenant rigide ou souple, pleine terre, association de mobilier) ne laisse rien au hasard. La combinaison des différents critères descriptifs (anthropologiques, architecturaux, dépôts mobiles) a montré des cas récurrents d’associations. Il a été possible de dégager des axes et des groupes structurants au plan spatial, qui ont pu être confrontés aux données de la chronométrie fournies par les radiodatations et l’étude du mobilier céramique et métallique essentiellement. Ainsi, au terme d’une publication minutieuse des constats et arguments, c’est l’histoire globale de cette nécropole, avec ses modalités de recrutement et le statut des individus, qui est mise en évidence.

Cet ensemble sépulcral revêt un caractère exceptionnel par des contours connus, une trame d’organisation spatiale, une longue durée d’utilisation, le nombre et la nature variée des sépultures, une bonne conservation globale des restes osseux, un mobilier particulier. Son étude ouvre de nouvelles perspectives dans l’approche des pratiques funéraires et dans la perception de l’organisation sociale et des courants culturels qui ont marqué cette communauté du Centre de la France. Son intérêt dépasse les frontières nationales et place la nécropole de Gerzat Chantemerle parmi les sites de référence européens du Bronze ancien.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.