Iron Age gold in Celtic Europe – society, technology and archaeometry.

Organisé par Barbara Armbruster, Émilie Dubreucq et Pierre-Yves Milcent, ce colloque sera consacré à ce précieux métal, l’or, matériau d’étude privilégié qui permet d’aborder des questions économiques, sociales, symboliques et technologiques pour la période considérée.


programme-iron-age-gold-mars-2015_1424083148565-jpgpColloque « Iron Age gold in Celtic Europe – society, technology and archaeometry.
L’or de l’âge du Fer en Europe celtique – société, technologie et archéométrie.
« 
L’or de l’âge du Fer présente un potentiel remarquable d’informations, peu exploité jusqu’à présent. Il constitue le métal précieux par excellence, matériau d’étude privilégié, à la fois pour sa très bonne conservation et pour aborder des aspects variés, liés aux questions économiques, sociales, symboliques et technologiques et accroître notre connaissance des grands phénomènes culturels dans lesquels ils s’inscrivent. Ce colloque a d’abord pour ambition de présenter les résultats du projet franco-allemand ANR/DFG « West Hallstatt Gold » codirigé par B. Armbruster (CNRS-TRACES) et E. Pernicka (Université de Heidelberg). L’originalité de ce projet interdisciplinaire est d’aborder, pour la première fois, l’ensemble des objets en or du premier âge du Fer : de leur production à leur utilisation, de leur enfouissement et leur remise au jour. Cette manifestation a aussi pour objectif de confronter ces résultats avec ceux des collègues spécialistes européens pour proposer ainsi un état de la recherche internationale sur l’or à l’âge du Fer en Europe occidentale. Dans cette perspective, nous souhaitons privilégier des communications de synthèse ou reposant sur des approches novatrices, développées par les sciences humaines (archéologie, anthropologie sociale, archéologie expérimentale, ethno-archéologie, histoire des savoirs- technologie, historiographie…) et les sciences des matériaux (archéométrie).