Journée annuelle d’actualités de l’APRAB 2016 : appel à communications

L’APRAB organise en partenariat avec le Musée d’Archéologie Nationale de Saint-Germain-en-Laye sa journée annuelle d’actualités et son assemblée générale le samedi 5 mars 2016, à partir de 9h, à l’auditorium du musée (l’entrée du MAN se trouve devant le terminus de la ligne A du RER). L’accès à l’auditorium du MAN est libre et gratuit (il faut juste annoncer à l’entrée du musée que l’on vient assister à la journée de l’APRAB). Comme l’année dernière, cette journée sera précédée d’une autre manifestation (vendredi 4 mars, également au MAN) consacrée à l’âge du Bronze et pour laquelle vous recevrez prochainement un autre appel à communications.

La journée annuelle de l’APRAB est destinée à rendre compte de l’actualité de  l’archéologie de l’âge du Bronze de l’année écoulée, en France et dans les pays voisins. Les résultats des fouilles  préventives et programmées ainsi que les travaux universitaires soutenus sont  présentés sous forme de communications courtes (10 minutes), suivies d’un très bref temps de discussion. Les membres de l’association à jour de cotisation peuvent retirer leur bulletin annuel (une centaine de pages) et participer à l’assemblée générale de l’association qui est réunie en fin d’après-midi. Les textes correspondant aux communications seront publiés dans le bulletin 2017 qui  sera disponible pour la journée d’actualités suivante (c’est-à-dire le premier samedi du mois de mars). Ce bulletin est ouvert à d’autres informations, notamment à une chronique consacrée à des découvertes ponctuelles et demeurées inconnues « Glanes de l’âge du Bronze ».

Vous pouvez envoyer vos propositions de communication à Pierre-Yves Milcent, organisateur de la journée pour le compte de l’APRAB, à l’adresse suivante : milcent[at]univ-tlse2.fr

Veuillez stipuler dans votre message le nom des intervenants, le titre de la communication, éventuellement une préférence quant à l’horaire de passage, et quelques lignes de résumé. Le programme sera établi en fonction de l’ordre d’arrivée des propositions et, aussi, de leur intérêt supposé. Des communications sont attendues sur les régions jusqu’ici peu représentées dans les journées d’actualités précédentes. Les auteurs des communications s’engagent à rendre un court article dans les délais les plus brefs après leur intervention afin d’alimenter le bulletin.

Télécharger l’appel à communications

Bronze Age Forum : programme prévisionnel

Bronze Age Forum – University of Exeter, 7-8 November 2015Finds_on_Dartmoor_218_wide

Provisional Programme

Lectures will take place in the Peter Chalk Centre, Streatham Campus, University of Exeter

Saturday 7 November

Morning

9.00-9.20    Matthew G. Knight (University of Exeter): Putting Method into the Madness. Towards a working methodology for identifying the intentional fragmentation of Late Bronze Age metalwork

9.20-9.40   Dot Boughton (Finds Liaison Officer for Cumbria/Lancashire, Portable Antiquities Scheme): An axe for every occasion? The transition of Late Bronze Age socketed axes from traditional woodworking tools to specialised Early Iron Age tools for trade, festivals, display and warfare

9.40-10.00   Rob Wiseman (Oxford Archaeology East): Bronze Age Scrap Hoards from England and Wales: The Dynamics of Formation

10.00-10.20 Neil Wilkin (The British Museum): Lost in the dream? An integrated and contextual approach to metalwork deposition in Bronze Age England

10.20-10.40 Tobias Mörtz (Freie Universität Berlin, Institut für Prähistorische Archäologie): Scrambled scrap? Remarks on artefacts with deliberately blocked sockets in Late Bronze Age hoards

10.40-11.10 Break

11.10-11.30 David Fontijn (Faculty of Archaeology, Leiden University): Economies of Destruction. The emergence of metalwork deposition during the Bronze Age in Northwest Europe, c. 2300-1500 BC.

11.30-11.50 Maikel Kuijpers (Faculty of Archaeology, Leiden University): A recipe for destruction? Deposited Early Bronze Age axes from a production perspective

11.50-12.10 Jennifer Wexler (Department of Portable Antiquities and Treasure, The British Museum) and Brendan O’Connor: The British Museum Bronze Age Index and CFC Hawkes’s metalwork typology

12.10-12.30 Alan Williams (University of Liverpool): The Great Orme Bronze Age copper mine in north Wales: characterising the ores and tracing the metal

12.30-12.50 Discussion

12.50-14.00 Lunch

Afternoon

14.00-14.20 Sophia Adams and Leo Webley (University of Bristol): Clay, stone and bronze: life histories of Bronze Age moulds

14.20-14.40 Catherine Frieman (Australian National University): Making a point (yet again): Lithic daggers in Iberia between the Atlantic and the Mediterranean coasts

14.40-15.00 Guy De Mulder (Ghent University), Ruben Pede & Sigrid Klinkenborg: The cremation cemetery of Wijnegem/Blikstraat (Belgium). A long term history of a funerary site

15.00-15.20 Kerri Cleary & Catriona Gibson (University of Wales Centre for Advanced Welsh and Celtic Studies): Competing or complementary burial rites in Beaker to Early Bronze Age Atlantic Europe?

15.20-15.40 Joanna Brück (Department of Archaeology and Anthropology, University of Bristol), and Andrew Meirion Jones (Archaeology, University of Southampton): Finding objects, making persons: fossils in British Early Bronze Age burials

15.40-16.10 Break

16.10-16.30 Anne M Teather (Institute of Archaeology, UCL): Dying Embers:  fire-lighting technology and mortuary practice in Early Bronze Age Britain

16.30-16.50 Mark Haughton: Identifying patterns in variation – suggestions of gender ideology in Irish Early Bronze Age burials

16.50-17.10 Tom Booth (Department of Earth Sciences, Natural History Museum), Andrew Chamberlain (University of Manchester), Mike Parker Pearson (UCL): Where’s My Mummy? Mummification in Bronze Age Britain

17.10-17.30 Alan Hawkes (Department of Archaeology, University College Cork): Boiling in the Bronze Age: burnt mounds and prehistoric cooking in Ireland – reappraising the evidence

17.30-17.50 Discussion

19.00 Reception in the Guildhall (for those who have booked and received confirmation)

Sunday 8 November

Morning

9.00-9.20     Neil Carlin (University College Dublin): Translating ceramics: Neolithic to digital, to contemporary social objects

9.20-9.40     Helen Marton (Falmouth University): Gabbroic Clay Shards.  A site-specific reinterpretation: a contemporary craft exploration of Bronze Age ceramic material using combined digital and traditional processes

9.40-10.00   Heide W. Nørgaard (Moesgård Museum, Aarhus, Denmark): Craft Organisation, Workshops and Craftspeople in the Nordic Bronze Age (1500-1100 BC)

10.00-10.20 Ros Ó Maoldúin: The anatomy of an Early Bronze Age megalith

10.20-10.40 Alex Gibson (University of Bradford): Recent work on the ‘henges’ of the Yorkshire Dales

10 40-11 10 Break

11.10-11.30 Edward Carswell (Durham University): Finding a place call to home: an assessment of the changing roles of Bronze Age settlements in South West Britain through the analysis of their environs c. 2200-800 BC

11.30-11.50 Anwen Cooper (Oxford University): Reconsidering the role of round barrows in later Bronze Age landscapes: an East of England case study

11.50-12.10 Stuart Needham and George Anelay: Peopling the Heath: Petersfield Heath and Barrow-scapes at the apex of the Weald

12.10-12.30 Adam Gwilt (Department of History & Archaeology, National Museum Wales) and Mark Lodwick (Co-ordinator, Portable Antiquities Scheme in Wales): Before the Feast: The Bronze Age Settlement Beneath an Earliest Iron Age Midden at Llanmaes, Vale of Glamorgan

12.30-12.50 James O’Driscoll (Department of Archaeology, University College Cork): The Baltinglass hillfort group: creating identity in a competitive Late Bronze Age landscape

12.50-13.10 Discussion

13.10-14.00 Lunch

Afternoon

14.00-14.20 Marta Díaz-Guardamino (University of Southampton): Persistent places in Bronze Age Iberia

14.20-14.40 Jo Sofaer (University of Southampton), Marie Louise Stig Sørensen (University of Cambridge), and Magdolna Vicze (Matrica Museum): Hierarchical or not? How can we interpret Bronze Age tells?

14.40-15.10 Andy M Jones (Cornwall Archaeological Unit) and Henrietta Quinnell (Honorary Research Fellow, formerly Department of Adult Education, University of Exeter): Middle Bronze Age metalworking in a roundhouse and its ceremonial background at Tremough, Penryn, Cornwall

15.10-15.30 Marcus Brittain (Cambridge Archaeological Unit): Life in Lanes: 15 years’ excavations in a South Lincolnshire Bronze Age landscape

15.30-15.50 Alex Davies (Cardiff University): The Late Bronze Age of the Upper and Middle Thames Valley: synthesis and interpretation

15.50-16.10 Discussion

16.10-16.30 Tea

Please note: this programme is subject to change!  Updated versions will be posted on the website of the Department of Archaeologyand the final version will be emailed to all participants in the week before the Forum.

(http://humanities.exeter.ac.uk/archaeology/research/conferences/bronzeageforum/)

Final booking date: 15 October 2015

Séminaire : méthodes et approches nouvelles

Séminaire spécialisé de Master 2 recherche : Méthodes et approches nouvelles

Vendredi 16 octobre 2015 à l’Université de Nantes – Salle de Conférences (bâtiment Censive, niveau – 1)SemNantes

9H15- 9H30 – Sylvie BOULUD-GAZO : Introduction à la thématique.

9H30-10H30 –  Hélène BLITTE (Post-doctorante – UMR 8215 Trajectoires) : Approches statistiques et spatiales des dépôts non funéraires de l’âge du Bronze européen.

10H45- 11H45 – Thomas HUET (Postdoc, Labex Archimede ASM-CNRS, Univ. Paul-Valéry Montpellier 3 – UMR 7264 CEPAM-CNRS, Univ. Nice Sophia-Antipolis) : Les méthodes quantitatives en archéologie : de la New Archaeology au Project Mosul.

12H-14H – Pause déjeuner

14H-15H – Théophane NICOLAS (Céramologue, Inrap Grand Ouest – UMR 6566 CReAAH, Rennes) : Les technologies d’imagerie médicale et de fabrication additive au service de l’archéologie.

15H15-16H15 – Dominique FRERE (Maître de conférences Histoire ancienne & Archéologie, Université de Bretagne-Sud – Cerhio, Lorient) : Le programme ANR Magi (Manger, boire, offrir pour l’éternité en Italie et en Gaule préromaines) : problématiques et synthèse des résultats.

16H15-17H – Delphine BARBIER-PAIN (Palynologue, Inrap Grand Ouest – UMR 6566 CReAHH, GMGL UBS) & Rémi CORBINEAU (Université du Maine – UMR 6566 CReAHH) : L’archéobotanique au service de l’archéologie : nouvelles approches et applications de la palynologie.

Affiche

Artisanats et productions à l’âge du bronze

515_ckeditor_perso_37032_55f181d83b9dd_1Vient de paraître : Artisanats et productions à l’âge du bronze. Actes de la journée de la Société Préhistorique Française, Nantes, 8 octobre 2011

Séance en ligne 4

sous la direction de Sylvie BOULUD-GAZO et Théophane NICOLAS

L’intégralité des contributions sont disponibles en accès libre sur le site de la Société Préhistorique Française

Résumé : La journée d’étude consacrée aux artisanats et aux productions à l’âge du Bronze a permis de présenter des approches variées et complémentaires, et de mobiliser les données les plus récentes afin de dresser un tableau synthétique des connaissances actuellement disponibles pour la France et les régions voisines.

Différentes directions ont été envisagées pour établir les bases d’une discussion. Les mobiliers archéologiques liés aux multiples artisanats et productions de l’âge du Bronze ont été observés à la lumière de leur(s) contexte(s) de découverte et replacés en regard de ce que l’on sait des ateliers de production et/ou des structures artisanales actuellement reconnus sur le terrain. La métallurgie et les productions céramiques font bien évidemment partie des artisanats évoqués, mais une place privilégiée a été également réservée aux productions plus rarement considérées comme les outillages lithiques et l’ambre. Des approches plus techniques, en particulier pour la reconnaissance des chaînes opératoires suivies dans la réalisation de certains objets complexes, permettent d’aborder d’autres questions comme celle de l’identification de zones de production ou encore celle de la circulation et des échanges au sein d’un territoire déterminé. Une réflexion plus théorique a été ouverte sur la « valeur » et le statut des objets fabriqués et sur la pertinence des appellations traditionnellement utilisées : productions domestiques – productions de prestige – productions funéraires ? Enfin, cette rencontre a donné l’occasion de réfléchir et de discuter sur le rôle et la position des artisans au cœur les sociétés de l’âge du Bronze.

Abstract : This study day on Bronze Age crafts and productions has provided a forum to discuss new perspectives in research, using the most recent data from France and neighbouring areas. Different aspects were addressed. Firstly, the crafted Bronze Age objects were studied taking into consideration the context of their discovery, whilst linking them to our knowledge of the actual workshops and productions sites that have been excavated in the field. Metalworking and pottery production were of course addressed, but other lesser known crafts such as stone tools and amber production were also discussed. More technical aspects such as the definition of the chaines operatoires for the production of complex objects were considered, which led on to other questions on production areas and also on circulation and exchange within an identified territory. A more theoretical approach was also examined on the ‘value’ and the status of produced objects and the pertinence of their traditional designations: domestic – prestige – funerary productions? To conclude, this study day has provided the opportunity to reflect on the role and the position of craftspeople in Bronze Age society.

Sylvie BOULUD-GAZO et Théophane NICOLAS (dir.), Artisanats et productions à l’âge du bronze. Actes de la journée de la Société Préhistorique Française, Nantes, 8 octobre 2011, Paris, Association pour la promotion des recherches sur l’âge du Bronze et Société préhistorique française (Séances, 4) – 153 pages –  ISBN 2-913745-63-6

 

Appel à communications : Bronze Age Forum 2015

Finds_on_Dartmoor_218_wideLe prochain « Bronze Age Forum » se tiendra à l’université d’Exeter (Angleterre) les 7 et 8 novembre 2015. Les propositions de communications doivent être soumises avant le 14 septembre.

Informations et inscriptions en ligne http://humanities.exeter.ac.uk/archaeology/research/conferences/bronzeageforum/

The next Bronze Age Forum will be held at the University of Exeter on 7 and 8 November 2015.  The deadline for submission of paper proposals for the meeting will be Monday 14 September

Informations and registration online http://humanities.exeter.ac.uk/archaeology/research/conferences/bronzeageforum/

Une cité engloutie du de l’âge du Bronze découverte en Grèce

Une équipe internationale dirigée par Julien Beck, professeur à l’Université de Genève, a découvert dans un golfe du Péloponnèse une forteresse engloutie datant du troisième millénaire avant l’ère chrétienne. Selon lui, cette trouvaille hors du commun impose de revisiter l’histoire de la région entre –3000 et –2000, période où s’est développée l’idée d’urbanisation.

Article à lire sur Le Temps

AAEAAQAAAAAAAAW8AAAAJDQ2Y2FiMjFjLTc5MzYtNDI4ZS05ZDQ2LWYxNWFhZjRhOWM0ZQ-kPgG--672x359@LeTemps.ch

Appel à communications : La fin du Néolithique final et la genèse du Bronze ancien dans le Nord-Ouest de l’Europe

Appel à communications dans le cadre du Congrès Préhistorique de France

30 mai – 3 juin 2016, Amiens

La fin du Néolithique final et la genèse du Bronze ancien dans le Nord-Ouest de l’Europe

Le passage de la fin du Néolithique aux débuts du Bronze ancien, est marqué par l’apparition très progressive d’objets en métal dont les répercussions dans l’organisation sociale des différents groupes culturels sont très inégales d’un territoire à l’autre. Dans de nombreux domaines de la vie quotidienne les changements sont peu perceptibles d’autant plus que dans de nombreux cas la documentation archéologique est particulièrement indigente. À la lumière des travaux de synthèse récents, il s’agira de s’interroger sur les ruptures et/ou les continuités des modes de vie de ces communautés. Les approches thématiques et/ou géographiques seront donc privilégiées et concerneront l’évolution de l’habitat, des pratiques funéraires, des systèmes techniques (métallurgie, lithique, céramique…) et des relations économiques entre les groupes culturels. Les données paléo-environnementales et économiques constituent un des axes à développer dans un contexte ou des variations paléoclimatiques pourraient avoir eu une incidence sur les pratiques agricoles par exemple ou sur la répartition des sites. Enfin, nous souhaitons qu’une synthèse sur les mesures radiocarbones et dendrochronologiques puisse être dressée à l’occasion de cette session.

Les propositions de communication ou poster doivent être déposées sur le site internet du Congrès avant le 15 janvier 2016 : http://CPF2016.sciencesconf.org

Appel à communication détaillé

Être et paraître en Europe. Identité et parures féminines aux âges du Bronze et du Fer

Être et paraître en Europe. Identité et parures féminines aux âges du Bronze et du Fer

To be and to be seen in Europe. Identity and female adornment in the Bronze Age and the Iron Age

17-19 septembre 2015

Table-ronde organisée par la Commission ” Les âges des métaux en Europe” de l’Union internationale des sciences préhistoriques et protohistoriques (UISPP), à l’occasion de l’assemblée annuelle de cette commission.

Université libre de Bruxelles
Auditoire NB 2 VIS (Bibliothèque)
Campus du Solbosh
Avenue F.D. Roosevelt, 501050 Bruxelles

tobeseenLe thème retenu, volontairement large, permet des approches variées et complémentaires dans l’analyse des parures féminines: les explications en termes d’identité individuelle et collective, l’exploration du rôle de marqueur du statut social de ces parures, au-delà de simples ornements féminins, sont bien sûr au centre des réflexions. S’ajoutent à ces questionnements les tentatives de définir des « codes » dans l’ordonnance du vêtement et la restitutions d’un costume, dont la signification (régionale, ethnique…) fait débat, avec un rôle déterminant pour l’anthropologie. De telles interrogations de rang élevé ne sauraient toutefois occulter les sujets fondamentaux liés aux analyses techniques, typologiques et naturellement chronologiques des familles de parures féminines. Une attention particulière pourrait ainsi être portée aux changements qui interviennent dans le port des parures féminines (le paraître et l’être) entre l’âge du Bronze et l’âge du Fer, en accord avec l’ambition de notre commission de décloisonner les études spécialisées de ces deux facettes de la Protohistoire de l’Europe, ou encore s’intéresser à préciser dans quelle mesure les changements du costume féminin sont en adéquation avec les périodes chronologiques définies.

Programme