Être et paraître en Europe. Identité et parures féminines aux âges du Bronze et du Fer

Être et paraître en Europe. Identité et parures féminines aux âges du Bronze et du Fer

To be and to be seen in Europe. Identity and female adornment in the Bronze Age and the Iron Age

17-19 septembre 2015

Table-ronde organisée par la Commission ” Les âges des métaux en Europe” de l’Union internationale des sciences préhistoriques et protohistoriques (UISPP), à l’occasion de l’assemblée annuelle de cette commission.

Université libre de Bruxelles
Auditoire NB 2 VIS (Bibliothèque)
Campus du Solbosh
Avenue F.D. Roosevelt, 501050 Bruxelles

tobeseenLe thème retenu, volontairement large, permet des approches variées et complémentaires dans l’analyse des parures féminines: les explications en termes d’identité individuelle et collective, l’exploration du rôle de marqueur du statut social de ces parures, au-delà de simples ornements féminins, sont bien sûr au centre des réflexions. S’ajoutent à ces questionnements les tentatives de définir des « codes » dans l’ordonnance du vêtement et la restitutions d’un costume, dont la signification (régionale, ethnique…) fait débat, avec un rôle déterminant pour l’anthropologie. De telles interrogations de rang élevé ne sauraient toutefois occulter les sujets fondamentaux liés aux analyses techniques, typologiques et naturellement chronologiques des familles de parures féminines. Une attention particulière pourrait ainsi être portée aux changements qui interviennent dans le port des parures féminines (le paraître et l’être) entre l’âge du Bronze et l’âge du Fer, en accord avec l’ambition de notre commission de décloisonner les études spécialisées de ces deux facettes de la Protohistoire de l’Europe, ou encore s’intéresser à préciser dans quelle mesure les changements du costume féminin sont en adéquation avec les périodes chronologiques définies.

Programme


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *